Sécurité : Laguna en kit pour former les pompiers

Dorénavant, en allant chez votre concessionnaire préféré pour acheter une Renault Laguna, vous aurez le choix entre un modèle entier et un second en kit. Ceci n’est pas une blague, et la deuxième version existe bien..! Mais rassurez-vous, elle n'existe uniquement que pour les professionnels du secourisme. Ainsi le but de cette Laguna en « kit », est de mieux former les premiers secours à intervenir sur les véhicules accidentés.

 

 

"Cela faisait longtemps qu'on souhaitait travailler avec un constructeur car l'évolution des véhicules peut générer des risques sur nos personnels et demande à faire évoluer notre matériel", a déclaré le colonel Patrick Sécardin, directeur du service d'incendie et de secours des Yvelines (Sdis 78), lors de la remise officielle de cette voiture "en kit" dans les locaux du Technocentre de Renault à Guyancourt (Yvelines).

Ce prototype de Laguna, dont les portières, les sièges ou encore le toit sont démontables sans outil en moins de 5 minutes, permettra aux pompiers en formation de simuler des extractions de victimes d'accident de la route, sans avoir à découper des véhicules à chaque manoeuvre. Les vitres ont été remplacées par du polycarbonate et dans le bloc moteur, une place a été laissée pour que les pompiers puissent y insérer un appareil à fumée pour s'exercer à intervenir sur des véhicules en feu.

 

 

Le Sdis 78, qui compte 1.250 sapeurs-pompiers professionnels et environ 2.000 volontaires, utilise chaque année plus de 250 véhicules pour simuler des désincarcérations. Avec ce véhicule démontable, "l'intérêt est pédagogique car on peut répéter le geste à l'infini alors qu'avec une vraie voiture, si la manipulation est mal faite, on ne peut pas toujours recommencer", a souligné le lieutenant-colonel Labadie, chef du groupement formation.

Bientôt une voiture électrique

Présentée lors du congrès annuel des pompiers en septembre à Amiens, cette Laguna "en kit" a suscité l'intérêt d'autres Sdis en France mais ce sont des pompiers de Belgique qui vont acquérir la prochaine voiture démontable de Renault, dont le coût s'élève à 30.000 euros, selon Claire Petit-Boulanger, référent Sécurité tertiaire chez Renault. Renault travaille également en collaboration avec les pompiers sur les véhicules électriques. Grâce à ces échanges, le constructeur a apporté des modifications à ses nouveaux véhicules, notamment en ajoutant une trappe d'accès aux batteries, a précisé Mme Petit-Boulanger.

En tout cas on ne peut que féliciter l’initiative de Renault de participer activement pour notre sécurité, à la formation des sapeurs-pompiers !

Ce contenu a été publié dans Non classé par lag68. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire