Sécurité : des voitures de plus en plus équipées dès 2014

En vue de réduire de moitié le nombre de victimes de la route en Europe d'ici 2020 (soit moins de 18.000 tués par an sur le Vieux continent), la Commission Européenne impose désormais aux constructeurs automobiles d'équiper les véhicules, réceptionnés depuis le 1er novembre 2012, avec de nouveaux systèmes de sécurité. Cette obligation concernera toutes les voitures commercialisées, à partir de 2014.

 

 

Bruxelles a depuis une petite dizaine d’années, imposé aux constructeurs d’équiper leurs véhicules de plusieurs éléments de sécurité. On retrouve ainsi par exemple l’ABS (système anti-blocage des roues lors d’un freinage), obligatoire depuis 2004, ou l’ESP (Programme Electronique de Stabilité ou correcteur de trajectoire) et les feux de jours depuis le 1er novembre 2011.

Pour le 1er novembre 2014, tous les constructeurs devront obligatoirement rallonger la liste de ces équipements à tous leurs véhicules neufs. Mais cela commence dès le 1er novembre 2012 pour les modèles homologués après cette date, et donc mis sur le marché ces prochains mois.

Voyez la liste de ces équipements ci-dessous : 

Quels équipements ?

– Une alerte sonore et visuelle lorsque la ceinture du conducteur n’est pas bouclée.

– Au moins deux points d’ancrage Isofix adaptés aux sièges enfants aux places arrière.

– Un renfort du dossier des sièges arrière pour une meilleure protection des occupants en cas de projection des bagages contenus dans le coffre, lors d’un accident.

- Une étiquette rappelant le danger de mettre un siège bébé dos à la route si le véhicule est équipé d’airbag frontal non déconnectable.

– Un système de surveillance de pression des pneus. Simple à mettre en place grâce au capteur ESP, il permet d'améliorer la sécurité mais aussi la consommation, plus élevés lors d'un sous-gonflage.

– Des témoins lumineux de changement de vitesse pour limiter la consommation de carburant et réduire les émissions de CO2. Ca n’apporte rien pour la sécurité, mais c’est un bon point pour le porte-monnaie.

Une mesure spécifique vise également les voitures électriques. Elle leur impose de veiller à ce que les occupants ne puissent recevoir de décharge électrique dans l’habitacle ou le compartiment moteur.

Tous ces équipements sont largement répandus sur les segments supérieurs, l’impact de cette nouvelle législation s’observera surtout sur les citadines. A noter que tous ces équipements représentent une valeur de 200 à 300€. Ce surcoût sera-t-il répercuté ? Réponse d’ici quelques mois…

Ce contenu a été publié dans Non classé par lag68. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire