Restylage pour la Mégane 3 à Francfort

A Francfort, Renault ne présente pas forcément de grosses nouveautés, si ce n’est des concepts cars préfigurant de prochains modèles de série (nouvel Espace, nouvelle Twingo). Mais Renault en profite tout de même pour mettre certains de ses modèles à la mode Van Den Acker, histoire d’avoir une seule identité visuelle au sein de sa gamme. Voici donc la Mégane 3…phase 3 !

La Mégane 3 a déjà été restylée en 2012. Mais à la surprise générale, elle ne reprenait pas le nouveau style maison vu sur Twingo, Clio et les nombreux concepts cars. Entre temps, le Captur et ZOE sont commercialisés, et les Espace, Kangoo, Scénic Koleos et Fluence (version thermique non disponible en France) prennent également la marque Van Den Acker. La Mégane participant au gros des ventes du Losange, il était tout de même temps de lui saupoudrer le nez….

C’est aujourd’hui chose faite. Toute la gamme Mégane est concernée, berline, Estate, coupé, ainsi que les versions R.S et GT-Line. On retrouve donc la nouvelle calandre, avec son losange démesuré posé sur une bande noire laquée. Les berline, Estate et coupé présentent désormais la même face avant. Cohérence stylistique mais surtout économies d’échelle…

En tout cas le résultat ne laisse pas indifférent et modernise franchement la proue, d’autant que les optiques sont également un peu retravaillées, et le bas du bouclier intègre (mieux !) les feux de jour, qui étaient auparavant maladroitement « rajoutés » sous les optiques.

Les versions R.S. et GT-Line disposent elles, de boucliers spécifiques avec des optiques surlignées d’une paupière noir laqué, soulignées d’une lame blanche et disposant de masques de phare noirs.

Par contre aucune modification à l’arrière, ni dans l’habitacle, si l’on excepte l’intégration du système multimédia R-Link connecté.

Côté motorisation, la surprise réside dans l’apparition d’une nouvelle variante du 1.2 TCe 130, accouplé à la boîte à double embrayage de la marque, l’EDC. Une nouvelle gestion du turbo permet de réduire le temps de réponse et de nouvelles lois de passage des vitesses pour la boîte, permettent d’envisager un dynamisme accru. De quoi redonner de l’attrait aux motorisations essence.

Bon à prendre, la version R.S. peut désormais, comme la Clio R.S., se doter du R.S. Replay, qui permet de mémoriser ses parcours, sur ou hors circuit, et de les rejouer plus tard sur son ordinateur éventuellement.

Cette nouvelle gamme sera commercialisée au premier trimestre 2014 en Europe puis quelques mois après dans le reste des pays où elle est distribuée. Les tarifs n’ont pas été communiqués mais devront être très proches des actuels. Renault a en effet pour habitude de fortement soutenir commercialement ses modèles les plus vendus. De quoi préserver des ventes toujours au beau fixe, car rappelons que la Mégane est la troisième meilleure vente en France, derrière la Clio et la Peugeot 208. De quoi tenir jusqu’au lancement de la quatrième génération de Mégane attendue pour 2015.

A noter que grâce à ce restylage, toute la gamme Renault possède la même identité visuelle…sauf la Laguna, pourtant restylée en début d’année 2013. Espérons que cette erreur soit réparée d’ici peu…

Laisser un commentaire