Carburant : Hausse en vue pour le diesel

On l’a (ré-)appris il y a quelques mois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré le diesel nocif et cancérogène pour la santé. Dans ce contexte, après de années de promotion de ce carburant, le gouvernement tente de faire une petite marche arrière, en enlevant (qui a dit récupérer ?) une partie des avantages fiscaux du gazoil par rapport à ses homologues sans-plomb. Décryptage…

 

C’est dans ce cadre du "je t’aime-moi non plus gazoil", que Delphine Batho, ministre de l'Environnement et de l'Energie, a lancé mardi 18 décembre le comité sur la fiscalité écologique, chargé d'évaluer les mesures fiscales du gouvernement concernant l'écologie. En parallèle de ce comité, la Cours des comptes a estimé à 6,8 milliards d’euros le cadeau fiscal pour le diesel. Enorme dans le contexte de rigueur actuelle !

 

 "On le fera, la question c'est de savoir à quel rythme et comment"

Ainsi, après avoir favoriser les moteurs diesels notamment grâce à notre excellent (!) système de bonus-malus écologique, qui au passage en 2012-2013 est encore plus avantageux pour les petites autos diesel, le gouvernement a la volonté d’aligner la fiscalité du diesel sur celui du carburant sans-plomb. Christian de Perthuis, économiste spécialiste du climat, déclare « On le fera, la question c'est de savoir à quel rythme et comment on va faire passer la pilule »

 

3 centimes de baisse…et finalement 3 centimes de hausse !

Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, les taxes sur le gazoil s’élève à environ 0,65€ par litre, contre 0,86€ pour le SP95. Le gouvernement, ayant besoin de 3 milliards d’euros de recettes par an d’ici 2016 pour financer son pack de compétitivité, ne peut que inévitablement rapprocher les taxes entre les deux carburants pour financer son programme.

Ainsi une des pistes envisagées pour faire passer ceci en douce, consiste à augmenter de 3 centimes par an le diesel pendant 3 ans, ce qui ferait gagner à l’Etat (si le SP95 lui ne baisse pas) entre 8 et 9 milliards d’euros. Si l’Etat décide de baisser les taxes sur le SP95 également de 3 centimes, la recette ne sera « que » de 4 milliards. Toujours est-il que cela va être compliqué à expliquer après le coup de pouce pendant 3 mois de – 3 centimes par litre de carburant pour cette fin d’année 2012 !

 

Application douloureuse

Si ce rééquilibrage apparaît comme inéluctable, son application s'annonce délicate. Car outre les particuliers, les professionnels du transport, qui ne roulent quasi exclusivement qu'au diesel, vont très mal accueillir la nouvelle. Et on ne parle pas de nos chers constructeurs qui ont misé depuis plus de 25 ans sur cette technologie diesel !

Christian de Perthuis a bien noté tout cela et déclare : « L'alignement du diesel sur l'essence est effectivement une mesure qui, prise brutalement, pose un certain nombre de difficultés à un certain nombre de professionnels », avant d'ajouter que « des compensations ciblées pouvaient être envisagées pour les constructeurs et les professionnels », histoire de ne surtout pas trop détériorer le contexte de reprise de l’économie dans les mois qui viennent.

Les soucis ne font que commencer…

 

Ce contenu a été publié dans Non classé par lag68. Mettez-le en favori avec son permalien.

One thought on “Carburant : Hausse en vue pour le diesel

  1. Pingback : web brand

Laisser un commentaire